Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Elle rejoint SELFORME :
Dalila DESESQUELLES

Originaire de Saint-Etienne, Dalila DESESQUELLES a beaucoup bourlingué dans sa vie. Un Baccalauréat B puis une maîtrise AES en poche, elle quitte alors la Loire et les abords du mythique stade Geoffroy-Guichard pour…. une formation en boulangerie.

« J’avais envie d’autre chose, je ne me suis pas posé de questions, j’ai foncé » se souvient-elle, avec une sincérité désarmante.

Direction l’Institut National de la Boulangerie-Pâtisserie à Rouen. En sept mois, Dalila enchaîne CAP et BEP et prend la direction… de l’Angleterre !

Dalila DESESQUELLES assise à son bureau chez SELFORME

« J’ai travaillé deux ans à Londres en tant qu’ouvrier boulanger. Je faisais des pains pour des restaurants de grande renommée, sans oublier la Reine d’Angleterre et Lady Di, pour son décès malheureusement ! C’est dans cette entreprise que j’ai rencontré mon mari… »

C’est donc à deux que Dalila rentre en France… et à Dijon en 1999.

« J’ai fait 23 années à l’Ecole des métiers où j’étais tout à la fois professeur de boulangerie et de droit. »

Nouveau virage fin 2022. Dalila passe une formation d’ingénieur pédagogique… Huit mois plus tard, fidèle à elle-même, elle valide sa formation. Eté 2023, elle se met donc sur le marché du travail. Une offre d’emploi vue sur internet plus tard et Dalila est choisie pour devenir référente pédagogique à SELFORME le 1er décembre dernier.

En marge de notre CFA, Dalila – 53 ans – ne manque pas de centres d’intérêt : deux grands enfants déjà âgés de 21 et 18 ans, courir dans la nature, la lecture…

« Je n’aime pas les contraintes inutiles. Je peux rester à ne rien faire mais pas longtemps. Pour moi, faut que ça bouge ! Je n’aime pas quand ça traine ! J’ai très bon caractère mais j’ai surtout du caractère, ce qui n’est pas incompatible ! »

La franchise, il n’y a que ça de vrai.

Partager cet article

Continuer à lire